Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Acteplume

Articles avec #fragments

 

  Il y aura une cascade à l'ombre d'un saule pleureur, juste après le bouquet d'arbres au creux duquel la table et les fauteuils sont à l'ombre. Le bassin sous les nénuphars abritera la carpe bleue et les poissons rouges. Il y aura les bêtes et les fleurs tout autour. Il y aura un îlot.

Déjà l'humanité ailleurs frétille, les éditeurs programment les livres mais personne ne les lira tous. L'économie s'agite. Ça rêve de plages et de proximité. Il y aura un îlot baigné de douceur de calme et de lumière. Si tu ne sais pas quoi lire, ne verse ni dans le feel good ni dans son contraire, lis Colette.

Voir les commentaires

 

  Le problème, c'est que je n'arrivais ni à ouvrir le blog, ni à ouvrir la boîte mail. Ces deux-là, je les avais laissés de côté ça fait longtemps. J'ai essayé tous les mots de passe, en vain. Tenté de retrouver la fameuse boîte de secours, qu'on appelle "de récupération", pour rien, ça ne revenait pas.

Hier je me disais, quelle ironie, tous les grands écrivains qui ne promettent que par les livres de papier, comment font-ils en ce moment pour sortir un bouquin ? Nous, les autres, comme personne ne nous lit, ou si légèrement, on a pris cette habitude du numérique. 

Hier je me disais, si j'avais la clé de ce blog, je me passerais à nouveau de tout intermédiaire. Je me passerais du cahier, du stylo, d'open office dernière version, des majuscules, d'un correcteur, d'un éditeur 2.0, et si on ne me lit pas qu'est-ce que ça peut faire.

J'aurais pu me résigner, utiliser une boîte différente, construire un autre cyber espace, utiliser un autre de mes blogs mais non, je le voulais lui, comme on se souvient d'un vieil amoureux dont on ne reconnaîtrait pas le visage et encore moins la voix si on le croisait chez l'épicier, pourtant.

Je regardais le chat jouer avec la queue du chien, sur la terrasse, dans le soleil de l'après-midi,  quand mes doigts on retrouvé le chemin du trousseau à déverrouillage sur le clavier. Il faudra que je me demande un jour pourquoi j'ai l'impression que ma tête les avait oubliés mais pas mes mains, comme si ça tenait à une forme de sensualité. 

La plateforme de l'hébergeur a certainement tenu à me récompenser car une promotion à presque moitié prix m'a été proposée pour acheter une formule sans publicité, avec un nouveau nom de domaine et je peux même créer une boîte à lettres personnalisée. Tout à ma réussite, j'ai profité de l'offre.

 

Voir les commentaires

Acteplume

Bric à brac littéraire

Catégories

Hébergé par Overblog